samedi 21 janvier 2017

Pourquoi il faut voter demain ?

Certains, de sensibilité de gauche, se sont perdus en participant aux primaires de la droite. Souvent les mêmes hésitent ou refusent même de participer à la consultation de ce dimanche 22.
Ne pas participer c'est diminuer encore un plus la crédibilité du parti socialiste et bien au delà de toute la gauche.. Ne pas participer c'est abdiquer et déjà laisser dire que le choix ne pourra se faire qu'entre la droite et l'extrême-droite. Les enjeux sont nets et indiscutables. La droite de Fillon, c'est d'abord renier 70 ans d'avancées sociales pour les salariés , et plein d'autres renoncements dans le domaine sociétal. L'extrême-droite de MLP, c'est admettre que l'économie nationale est exsangue pour longtemps et que l'Europe et la paix sont en voie de destruction globale. Comme Mélenchon, les deux sont de surcroît des alliés de Poutine, le grand démocrate  pacifiste copain du boucher syrien.
En participant largement à ces primaires on démontre que la droite et l'extrême-droite ne sont pas seules dans le paysage politique français.
Ne pas participer c'est laisser penser qu'un processus démocratique est moins important que des candidatures imposées uniquement par leurs propres volontés. Ces candidatures ne se légitiment que par le nombre de participants à leurs réunions publiques. Une démarche individuelle ne peut supporter la comparaison avec une élection. On prendrait le risque d'un mirage Macron sans appui terrain ou d'une défaite annoncée de JLM.
Ne pas participer au vote demain, c'est oublier les fondements d'une primaire quelle que soit sa couleur qui veut redonner la parole au citoyen. Dans un contexte, où chacun peut se plaindre d'un recul de la démocratie ou de ses imperfections,  n'est ce pas suffisant ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire