mardi 31 mai 2016

Ne te trompe pas François

On peut comprendre que le doute peut quelque peu titiller les meilleurs esprits de gauche quand on constate,  qu'au delà d'une adhésion sans faille de ministres dignes de confiance, du premier ministre ( mais là on devrait se méfier), qu'un syndicat réformiste autrefois partisan de l'autogestion, soutienne ardemment la loi travail et particulièrement l'article deux.
Hormis l'évidence que le diable n'est pas la cgt, pas plus que les gens de la CFDT sont des anges, il conviendrait juste de se mettre dans la peau d'un salarié moyen qui travaille dans une entreprise de taille en dessous de la moyenne et qui ne dispose d'aucuns moyens de s'informer pour mieux enrichir le dialogue social que son patron ne manquera pas de développer ( comme s'il n'avait que ca à faire).
L'être humain est comme ça, il a besoin de cadre, de limite et à la fois de liberté dans ce cadre pour vivre et travailler au mieux dans le meilleur des mondes. Alors, c'est parfois pénible de devoir se plier à  telle ou telle réglementation dont la négociation a échappé complètement, mais devoir se bagarrer avec son patron pour une évidence.....Le contraire peut exister aussi, mais il est rare qu'un salarié licencie son patron ou le prive d'augmentation ou de primes pendant des mois ou des années.
Alors, la CFDT que j'ai quittée il y a un peu plus de vingt ans ( oui en 95) avec regret poursuit un objectif , retrouver son lustre d'antan. Elle l'a perdu dans les grandes entreprises et dans la fonction publique, son terrain est désormais les entreprises plus modestes...tiens tiens, là où justement on peut plus facilement réaliser des accords d'entreprise ...bousculer la hiérarchie des normes....un vieux reste de l'autogestion...Ne pas oublier que ce syndicat est à l'origine des fameuses 35heures...que j'approuve mais qui reste un succès plus que modeste aux yeux de la majorité...
Donc, mon cher François, il est probable que je me trompe mais il est possible aussi que d'autres raisons poussent ce syndicat réformiste à prendre position pour cette loi..
L'article deux doit être plus qu'encadré, il doit être restreint à quelques points ....
Dans ce contexte, je crains que tout le monde ait tort....et le tort tue

dimanche 29 mai 2016

Les tribulations d'un hollandais en France

Après  plus d'un mois d'absence sur ce machin qu'on appelle blog je ne sais pourquoi,  deux solutions s'offraient à moi ( on peut espérer mieux que des solutions), laisser tout ça en jachère, ou redémarrer pour la énième fois. Je n'ai pas choisi comme d'habitude et voilà.
Ne faut-il pas être malade mental pour déclarer, je suis un hollandais...comme ils disent...dans cette période perturbée.
En réalité, seul le vernis est rayé. Le blocage de l'économie française attendra d'autres occasions. Par exemple, de véritables atteintes à l'équilibre des relations  sociales, si emblématiques de notre pays. En réalité ( oui deux fois, mais la réalité mérite qu'on l'exprime) ,  quand les masques seront tombés, on se retrouvera seul avec nous mêmes. Autrement dit, on pourra s'apercevoir qu'on a l'air vraiment con de contester une loi qui n'est que l'embryon de celles qui vont lui succéder avec Pierre, Paul ou Jacques de la droite qui se croit républicaine.
Dans quelle galère mon ami François s'est résigné à s'embarquer pour montrer à son second qu'il était volontaire, réformiste et pas plus de gauche que lui ?
Comme quoi, tous ses conseillers sont bien nuls et pourtant si forts.
Du coup, j'ai l'honneur de postuler à un poste de conseiller du Président de la République.
J'ai toutes les qualités pour...plus une, j'en doute.
Comme ma direction m'impose à moi comme à d'autres, d' effectuer une mobilité professionnelle suite à la réforme territoriale, je confirme mon souhait de réfléchir au plus près du sommet. Mon âge canonique n'y change rien, comme je dois bouger j'aspire au mieux. Dans tous les cas, je n'ai pas d'âge, la maladie comme la mort attendra encore de nombreux bouts de siècles. La vie est ainsi faite, fête...
Quand je pense que "je rêve tellement d'avoir été que je vais finir par tomber"...mais avant d'avoir été, il faut être...
Bref, je suis toujours contre cette loi qui bouscule la hiérarchie des normes. Quand on y pense
CFDT, premier syndicat de France ! Mais si Dieu n'existait pas, ce serait à devenir fou....
FH, je peux t'aider...