mardi 30 juin 2015

Le mystère Tsipras

Dans un premier temps, ce garçon m'agace. Je n'ai jamais apprécié les types qui jouent les costauds sans humilité en défiant la terre entière. Rouler des mécaniques comme le font ce cher Alexis et ses copains en is, ça fait un peu adolescents attardés, d'autant plus que tout cela est teinté d'une bonne dose d'hypocrisie.
Il n'en reste pas moins que l'on soit de droite, de gauche ou du centre, ce nouveau premier Ministre grec est fascinant. Il est courageux, fidèle à ses convictions, d'une ténacité hors du commun et doté des qualités de négociateur hors du commun. ( le coup du référendum au dernier moment, pourtant cela avait moyennement marché avec son prédécesseur socialiste)
Alors, on se dit qu'il doit avoir une faille : il a léché les bottes aux colonels, il était militant au PS local, il est l'ami d'un copain à Sarko, il a de l'argent en Suisse, il a fait ses études en France...
Non rien de tout ça, selon sa courte bio, il est clean, super clean, l'anti politicien à la française ( je plaisante, y en a des biens, enfin surtout à gauche). Certes il est issu d'une famille relativement bourgeoise mais depuis son éveil politique, il est à gauche et bien à gauche.
Alors si, il a quand même deux défauts, dont un difficile à comprendre pour un européen de l'ouest.
D'abord, il est jeune, vraiment trop jeune, c'est presque le Fabius grec....ensuite il est copain avec Poutine. Alors là, qu'en penser ? Si je m'écoutais, ce serait rédhibitoire à son endroit....mais je me retiens, ce type semble trop fort ou c'est le meilleur joueur de poker du monde.
Va t'on enfin connaître le dénouement de ce feuilleton dramatique de l'été ? Car j'aurais pu aussi titrer le mystère des dates buttoirs.
Va t'il sauver ses concitoyens de la précarité ou enfoncer son pays encore un peu plus dans la crise ?
En attendant, tout le monde joue à perdant perdant.
Ce monde ne va pas bien.

jeudi 25 juin 2015

Manifester quand on est de droite

Quand on est de droite, on manque cruellement d'une culture de base et pourtant essentielle : montrer publiquement son désaccord voire sa colère en manifestant le plus paisiblement possible.
Depuis 2012, les manifestants souvent à droite, très à droite nous affichent toute la violence qui est en eux.
Dans le passé, la gauche et l'extrême gauche ont aussi eu leurs manifs violentes. Elles avaient au moins l'excuse d'être constituées par des jeunes.
Cette fraîcheur ne peut être arborée par les derniers en date, les chauffeurs de taxi. Leur violence n'a d'égale que leur bêtise, et je crains beaucoup car cette dernière est souvent profonde. Ne s'exprimer que par des actes inqualifiables n'est finalement guère étonnant . Traditionnellement, ces gens n'ont jamais respecté un gouvernement de gauche. Les populistes souvent fascistes sont majoritaires en leur sein.
Pourtant, difficile de prendre partie sur le fond. Entre des abrutis violents incapables de s'adapter, défendant leur capital et outil de travail, et les nouveaux outils des nouveaux capitalistes ne respectant ni les gens ni les réglementations....entre les archaïques et les ultra libéraux,  impossible de choisir.
Après la manif pour tous, les agriculteurs, les bonnets rouges voici les chauffeurs de taxi...il paraît néanmoins que leur violence est exacerbée à cause du ramadam....si, si, selon un responsable des ...en colère....ça ne sera pas facile à Le Pen de soutenir ce mouvement dans son ensemble.
Ce monde ne va pas bien.

lundi 22 juin 2015

Les rediffusions de l'été : les aménités des regions

Le 3 juin 2014, j'évoquais la problématique de l'évolution du PIB par région. Rien d'extraordinaire, du classique. On pouvait se féliciter ou regretter que  certaines regions bénéficiaient d'une évolution favorable. Évidemment, l'île de France, l'Alsace ou Rhone Alpes marchaient plutôt pas mal mais il était intéressant de constater l'influence positive du littoral océanique. Un an après, la situation est identique, l'économie presentielle poursuit sa progression, on peut juste regretter un déficit dans les échanges commerciaux. Le vin se vendrait il moins ? ( faisons un effort)
Je profitais de ce billet pour regretter l'isolement de l'Aquitaine et l'intérêt pour la truculence du nouveau maire de Béziers.
Finalement, l'Aquitaine est devenue la plus vaste région française et presque européenne, et depuis ce pauvre  neofacho de Ménard a fait parler de lui lamentablement mais son influence ne semble pas faiblir.
Ce monde ne va pas bien.

samedi 20 juin 2015

L'incontinent et l'égoïsme du continent

Que sommes nous devenus pour refuser toute solidarité avec la misère extrême ?
Quelques dizaines de milliers de malheureux arrivent sur nos côtes, à nos fontieres et c'est la panique en Europe comme chez nos gouvernants.
Le FN aurait donc irradié à ce point les esprits, pour que l'arrivée de pauvres parmi les pauvres soit ressentie comme un drame majeur ?
On en est à parler de quotas afin d'équilibrer le poids d'une solidarité naturelle qui apparaît là comme un lourd tribut, presque insupportable.
Avons nous tous à l'esprit que dans le pire des cas, ces pauvres gens faisant preuve d'un courage impensable, prêts à mourir pour peut être survivre, ne représenteraient que 0,04 % de la population de l'union européenne par an ?
Comment pourrait on vivre longtemps en ignorant la misère extrême près de nous ?
Personne ne peut vivre riche et heureux pendant que les autres crèvent.
Il faut les aider ici, mais aussi là-bas bien sûr, avant qu'ils ne soient obligés de prendre la décision déchirante de quitter leur pays.
Je n'évoquerait pas toutes les solutions envisagées par certains politiques, plus cruelles ou idiotes les unes que les autres. Certains doivent avoir du mal à se regarder dans le miroir. Un des pires mais pas le pire, reste quand même le chef des répumachins pour ne pas dire des répugnants qui doit avoir bien des fuites mais au niveau de la boîte crânienne.....
Ce monde ne va pas bien.